lunedì 14 maggio 2012

Albergo diffuso: une nouvelle forme d’hébergement alternatif

"A.D. (« Albergo diffuso ») est une structure d’accueil et d’hébergement typiquement italienne qui, au cours de ces dernières années, a su dépasser les limites nationales et obtenir, aujourd’hui, une renommée qui a rejoint l’Angleterre, l’Allemagne, la Croatie, Israël et même les Etats-Unis où cette formule innovatrice a obtenu le premier prix, comme « best practice ». La remise des prix a eu lieu à Budapest le 27 juin 2008 à l’occasion du forum « Helping new talents to grow ».
Actuellement cette formule d’accueil est réglementée dans 16 régions italiennes. L’intention de réaliser un A.D. a paru pour la première fois en 1982, précisément en Frioul-Vénétie Julienne, région située au nord-est de l’Italie. Les promoteurs de cette initiative ont été les membres du « Progetto Pilota Comeglians » sous la consultation du Professeur Giancarlo Dall’Ara. Il n’existe pas de traduction française de ce terme même si la revue « Espaces » propose la traduction « hôtel diffus ». A ce propos le Professeur Dall’Ara est en train de mener un « combat » pour que l’expression « Albergo diffuso » ne soit traduite dans aucune langue et qu’on utilise A.D.         L’idée de base du projet est celle de pouvoir offrir aux touristes un accueil original, séduisant et confortable,  tout en respectant et  sauvegardant le patrimoine culturel, rural, historique et surtout  en  mettant en valeur les potentialités et les spécificités du territoire, selon les principes du tourisme responsable et durable. Cette organisation d’accueil et d’hébergement prévoit obligatoirement l’existence d’une maison mère qui offre  l’accueil, le restaurant, une cuisine fidèle aux produits régionaux et différents services dans le même immeuble. Les chambres qui doivent être au moins 7 sont éparpillées dans d’autres édifices du village, exactement à 200 mètres de la maison principale. Toutes les structures qui composent le  A.D. doivent être des maisons déjà existantes et retapées, elles doivent nécessairement se trouver dans le centre historique et leur style doit respecter l’identité du milieu.
Du point de vue normatif  la Sardaigne est la région italienne qui a introduit pour la première fois la définition de « Albergo diffuso » avec la loi n°27 du 12-8-98, art.25. Cette contribution a été fondamentale pour la construction du modèle A.D., tel que nous le connaissons aujourd’hui.
Après la Sardaigne d’autres régions italiennes se sont intéressées à cette nouvelle façon d’accueillir le client et elles  ont contribué, au cours du temps, à réglementer tout ce qui oncerne les A.D. On peut conclure en disant que cette formule d’hébergement tout à fait moderne est à même d’assurer aux touristes, en quantité et qualité, tous les services qui caractérisent, normalement, une structure hôtelière traditionnelle”. 
Prof.ssa M.Teresa Mulas

Grazie alla prof.ssa M.Teresa Mulas che ha realizzato questa scheda nell’ambito del progetto COSTRUZIONE E GESTIONE SIMULATA DI UNA CUCINA E SALA DI UN ALBERGO DIFFUSO : Il CUOCO,  IL CAMERIERE DIVULGATORE E L’ADDETTO ALLA RECEPTION,  in corso di realizzazione presso L’ Istituto Di Istruzione Superiore    “Giovanni Battista Tuveri” di Villamar ( Cagliari)
                                                           

Nessun commento:

Posta un commento